Skip to main content

European Education Area

Quality education and training for all

Hello, a quick survey is waiting for you.

Help us improve this site by taking our quick survey. It won't take more than a few minutes.

Présentation de l’espace européen de l’éducation

L’initiative relative à un espace européen de l’éducation aide les États membres de l’Union européenne à œuvrer ensemble à la mise en place de systèmes d’éducation et de formation plus résilients et inclusifs.

Pourquoi mettre en place un espace européen de l’éducation?

L’éducation est le fondement de l’épanouissement personnel, de l’employabilité et d’une citoyenneté active et responsable. Elle est essentielle à la vitalité des sociétés et des économies européennes. L’accès à une éducation, une formation et un apprentissage tout au long de la vie inclusifs et de qualité est un droit pour tous les citoyens, comme le prévoit le socle européen des droits sociaux.

La pandémie de COVID-19 a encore montré qu’il est essentiel d’éviter que les obstacles structurels à l’apprentissage et au développement des compétences n’aient une incidence sur les perspectives d’emploi et la participation des citoyens à la société.

L’espace européen de l’éducation travaillera en synergie avec la stratégie européenne en matière de compétences et l’espace européen de la recherche pour tirer parti des connaissances et en faire le fondement de la reprise et de la prospérité de l’Europe.

Domaines prioritaires de collaboration

La Commission européenne et les États membres de l’Union européenne (UE) s’emploient à concrétiser leur vision collective d’un espace européen de l’éducation en concentrant leurs efforts sur:

Ce que fait l’UE dans chaque domaine de l’éducation:

Une approche renforcée pour réaliser l’espace européen de l'éducation

L’idée de créer un espace européen de l’éducation a été approuvée pour la première fois par les dirigeants européens lors du sommet social de Göteborg, en Suède, en 2017. Les premiers trains de mesures ont été adoptés en 2018 et 2019.

Plusieurs décennies de coopération étroite ont déjà permis de réaliser d’importants progrès:

  • près de 95 % des enfants participent à l’enseignement préscolaire dès l’âge de quatre ans;
  • plus de 40 % des jeunes adultes obtiennent un diplôme de l’enseignement supérieur;
  • près de 90 % des jeunes quittent le système éducatif avec un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou une inscription à une formation;
  • 80 % des jeunes diplômés d’Erasmus+ trouvent un emploi moins de 3 mois après avoir obtenu leur diplôme.

Ces résultats représentent des progrès importants, mais des efforts supplémentaires sont encore nécessaires, notamment en ce qui concerne:

  • la proportion de jeunes de 15 ans ayant de faibles capacités en lecture, en mathématiques et en sciences;
  • la participation des adultes à l’apprentissage.

Dans sa communication de septembre 2020, la Commission a présenté sa vision renouvelée de l’espace européen de l’éducation et les mesures concrètes à prendre pour le mettre en place.

Le Conseil de l’UE a réagi en adoptant, en février 2021, une résolution relative à un cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation pour la période 2021-2030.

En novembre 2022, la Commission a publié son rapport sur les progrès accomplis dans la réalisation de l’espace européen de l’éducation. Le rapport met l’accent sur le travail accompli jusqu’à présent et les défis à relever.

Prochaines étapes

En 2023, la Commission invite les États membres et les autres parties intéressées à participer au processus d’examen à mi-parcours de l’espace européen de l’éducation. Il s’agit principalement de tirer les enseignements des premières années et d’insuffler une dynamique d’engagement jusqu’en 2025.

Un rapport complet sur l’espace européen de l’éducation est prévu en 2025.

Cadre stratégique

Le cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation contribuera à la réalisation de l’espace européen de l’éducation:

  • en soutenant les États membres de l’UE dans leurs réformes des systèmes d’éducation et de formation;
  • en renforçant les synergies avec d’autres domaines d’action, tels que la recherche et l’innovation, la politique sociale, l’emploi et la jeunesse, ainsi qu’avec les instruments de financement de l’UE afin de mieux soutenir les réformes nationales;
  • en définissant des objectifs et des indicateurs pour orienter les travaux et suivre les progrès.

Le cadre stratégique constitue la structure essentielle de collaboration entre les États membres et les principales parties prenantes pour concrétiser leur vision collective.

Le contenu et la structure des systèmes d’éducation et de formation des États membres continuent de relever de la compétence des autorités nationales et/ou régionales concernées.